La Chambre 86
5
23 - 30€ par joueur

 Au menu de la mission :

Manipulation3
Coopération2
Logique2
Fouille2
Immersion3

Pour qui ?

A partir de 12 ans (pour les courageux).
De 3 à 5 joueurs.

Le scénario :

L’hôpital psychiatrique de Poitiers fait l’objet d’étranges rumeurs. Certains disent même qu’il s’y conduirait des expériences inhumaines sur les patients. Le directeur Frank Santine serait-il un psychopathe ?

Profitant de son absence pour une heure, nous nous infiltrons dans son bureau afin découvrir des preuves de sa culpabilité ou au contraire l’innocenter. Pas une minute à perdre, sous peine de le croiser dans les lieux…

L’avis :

Une nouvelle fois notre équipe de bras cassés se retrouve enfermée dans un hôpital psychiatrique pas très net. La soirée commence donc bien. Heureusement pour nous, les lieux n’ont pas l’air trop mal fréquentés au premier abord. Le bureau du docteur nous apparaît plutôt bien rangé, avec cependant quelques éléments qui peuvent laisser penser qu’il aurait besoin de l’aide d’un de ses confrères psychiatre…

Nous rappelant le conseil donné avant d’entrer dans la salle (ne pas traîner trop longtemps pour éviter de mauvaises rencontres), nous attelons aux énigmes. A noter, la Chambre 86 propose de nombreuses manipulations réussies et très peu de cadenas. Tout au long de notre aventure, nous devons faire preuve d’observation et utiliser les objets et les différents éléments trouvés dans les lieux pour avancer. Les énigmes sont inventives et les différentes actions à effectuer ne se répètent pas au cours du jeu.

La tranquillité qui règne dans les lieux n’est qu’apparente. Rapidement, la tension monte et l’ambiance de la salle évolue. Âmes sensibles s’abstenir : les décors sont très réussis. Comme pour Alerte sous Blossac, la pièce a été entièrement travaillée pour créer une atmosphère en ne laissant rien de côté (murs, sols, objets…). Une musique vous accompagne également lors de la progression pour distiller une certaine tension. L’une des qualités de l’immersion réside dans cette progressivité. Comme dans un film, plus nous avançons dans un lieu interdit, plus l’angoisse monte.

La Chambre 86 est une salle réussie, tant pour les amateurs de frissons que pour ceux qui aiment des énigmes travaillées.

L’accompagnement :

Nous avons retrouvé avec plaisir notre MJ d’Alerte sous Blossac. Comme pour notre première sortie chez Huis Clos Poitiers, nous avons pu échanger sur la salle, sur les évolutions qu’elle avait déjà subies (pour plus d’adaptation aux remarques des joueurs). Un point positif supplémentaire : chez Huis Clos, pas de risque d’être gênés par ses voisins, les deux escape game sont en décalage horaire pour éviter les nuisances sonores.

Les +
  • La qualité de l’immersion
  • La tension qui monte progressivement
  • Les manipulations nombreuses
Les –
  • Un défaut d’équilibrage entre les différentes étapes du jeu (mais qui devrait évoluer).

Equipe Chambre 86

L’équipe de choc !

Laisser un commentaire