L’épée magique de Jeanne d’Arc
3.5
16 - 32€ par joueur

 Au menu de la mission :

Manipulation2
Coopération2
Logique3
Fouille2
Immersion2

Pour qui ?

A partir de 10 ans.

Le scénario

Nous rejoignons une organisation mystérieuse « La confrérie de l’alliance » dont le but est de retrouver et de protéger des artefacts dissimulés en France et en Europe. De passage dans la ville de Lagny, nous apprenons que l’épée magique de Jeanne d’Arc y serait cachée.

Notre confrérie nous demande donc de trouver un moyen d’entrer dans le dernier bâtiment où elle a été aperçue et de la dérober avant que « L’ordre des centurions noirs », nos ennemis, ne s’en emparent.

L’avis

Lorsque nous avons joué L’épée magique de Jeanne d’Arc, toute la mise en scène n’était pas encore finalisée. L’enseigne travaille actuellement sur un démarrage plus immersif, qui commencerait dès l’accueil des joueurs avec une introduction scénarisée et un décor dédié.

Pour notre session, nous avons commencé le jeu devant la salle, séparés en deux groupes, dont l’un avait une entrée plus originale que l’autre. Une fois entrés dans la salle, nous n’avons pas été confrontés aux même énigmes. L’un des deux groupe se retrouve sans action à effectuer et est tributaire de l’avancée des autres joueurs. Si l’idée d’un démarrage séparé nous séduit généralement, nous avons regretté que les deux groupes ne soient pas interdépendants, ce qui éviterait à certains joueurs d’être passifs en attendant que les autres progressent.

Le décor et l’immersion sont plutôt réussis. L’ambiance change au fur et à mesure de la progression jusqu’à arriver dans une dernière pièce au décor particulièrement beau, qui donne l’impression d’une reconstitution historique. L’épée magique de Jeanne d’Arc renforce l’immersion grâce à des interactions avec le maître du jeu, qui nous ont toutefois paru artificielles, n’étant pas suffisamment intégrées au scénario. Toujours dans le même souhait d’une mise en scène travaillée, le système d’indices a été imaginé en cohérence avec l’histoire. Il souffre cependant d’être difficilement audible, mais il devrait être amélioré prochainement.

Les énigmes quant à elles, sont de qualité inégale : certaines demandent une bonne observation, d’autres, plus originales, nous amènent à effectuer des manipulations. Nous avons cependant trouvé dommage de devoir reproduire certains mécanismes presque à l’identique. Dans l’ensemble les casse-têtes sont cohérents avec le scénario et font manipuler des objets faussement historiques. La progression dans l’histoire et les énigmes est cohérente et fluide et nous avons rarement hésité sur les étapes à franchir.

Dans son ensemble, L’épée magique de Jeanne d’Arc nous a laissé un sentiment d’inachevé. Disposant de bonnes idées est d’un beau décor, cet escape a un bon potentiel, qui n’est pas entièrement exploité. Nous vous conseillons donc de faire cette salle début 2020, lorsque les différents aménagements seront terminés.

L’accompagnement

Comme le reste de l’escape, l’espace d’accueil n’est pas encore finalisé. Notre maître du jeu a donc réalisé le brief dans une salle de réunions impersonnelle. Il a toutefois bien raconté l’histoire et réussi à nous mettre dans l’ambiance. Le nouvel espace d’accueil – qui disposera d’un décor dédié – devrait favoriser l’immersion dès l’entrée dans l’enseigne.

Les  +
  • Un très beau décor
  • Quelques mécanismes originaux
Les moins
  • Un sentiment d’inachevé concernant le démarrage et certaines énigmes
  • Certaines énigmes ont des mécanismes similaires

Equipe Escape France Epée magique de Jeanne d'Arc

L’équipe de choc !

Laisser un commentaire

Fermer le menu